Description d une rencontre amoureuse

La rencontre amoureuse ou comment la lire et comment l'écrire - Persée

Une surdité très légère aussi, un brouillard partout. Je ne ferai plus jamais le voyage en car pour indigènes. Je dînerai dans les endroits les plus élégants de la ville. Le franchissement est doublement marqué: Annexe I: Il arriva à ma hauteur. Il était à présent derrière moi. Mon coeur était sous le choc de ses yeux marron clair. Et nous partîmes tous les deux, chacun de nôtre côté. Une tristesse voluptueuse embauma mon coeur car le destin avait frappé encore une fois Mon coeur battait: Annexe II: Le calme de la nuit semblait amplifier ce son minuscule.

Un cambrioleur frêle et silencieux se faufila par la fenêtre avec agilité. Inquiet, je me dissimulai derrière le meuble de la réception. A regarder cette jeune fille vêtue comme Annexe III: La porte venait de se refermer et mon attention fut attirée par une silhouette de femme que je pouvais à peine déceler dans la pénombre.

Les lignes fines de son profil se perdaient dans les rouges ténèbres de la loge. Un parfum grisant, un parfum qui vous emmène sur des terres sauvages et exotiques, des terres inconnues qui tout à coup me devenaient familières. Son corps élancé et mince avait la couleur du. Ses yeux Je sentis mon coeur se décrocher au dedans de moi. La femme au parfum enivrant allait apparaître, comme jaillissant de son monde sous-marin. Je fermai les yeux, sans oser les rouvrir. Où était-elle à présent? Comment la retrouver? Je demeurais là, éperdu, stupide. Je frémis. Derrière le mur, se trouvait un coffre-fort.

Comme elle semblait avoir très chaud, elle ôta sa cagoule laissant apparaître une chevelure magnifique, abondante et noire. Doucement, je me glissai derrière elle: En une seconde, toutes les bonnes résolutions de ma liberté conditionnelle disparurent: Pour elle, je retournerais derrière les barreaux. Leurs yeux se rencontrèrent, Paris, Corti, 3 Idem, p. La maison des rêves perdus collection Arlequin 19 T. La cafetière. Cadet et G. Luccini-Montiel, Recherches, Comprendre,.

La rencontre amoureuse ou comment la lire et comment l'écrire

La rencontre amoureuse ou comment la lire et comment l'écrire [article] Christiane Cadet. Pratiques Année 81 pp. Référence bibliographique Cadet Christiane. Plan I. Fenêtres [link] 2. La rencontre pastichée, parodiée, renouvelée [link] 1. Stendhal, Lucien Leuwen Club des Amis du livre, p. Gautier, Avatar Garnier-Flammarion, p. Contes cruels, Livre de Poche, p. A titre symptomatique, la suite du texte de Christine dont nous vous avons déjà mentionné la première phrase: La rencontre pastichée, parodiée, renouvelée 1.

Nous en citons un extrait: Vivant Denon, Point de lendemain, , Bouquins, p. Alexandre Jardin, Fanfan, , Folio, p. Son corps élancé et mince avait la couleur du 71 sable.

L’histoire d’une rencontre…

Un 7 juillet qui semblait tout à fait normal. Celui de Québec. Celui qui est à la fois merveilleux et dansant. Qui est fantasmagorique, musicalement parlant. Qui est ébouriffant, extravagant, étonnant. Qui passe inaperçu, qui est toute petite.


  • Sujet du devoir;
  • Un choc violent.
  • rencontres economiques aix en provence.
  • site rencontre maman cougar!
  • rencontre femme magreb!

Une belle journée, mais sans plus. Métro, boulot, spectacles, dodo. Elle a appelé. Elle a proposé. Elle a eu cette initiative.

Une évidence dès la première rencontre

Celle que ça prenait. Allez, rendons-nous au festival. Allons au Petit Impérial. Il y a un spectacle de Jazz qui semble excellent, extravagant. On pourrait même aller boire un verre avant et manger un peu. Pourquoi pas à la Korrigane?! Soudain, un homme, plus petit, le bouscule sans s'excuser. Surpris, il se retourne, mais l'homme a déjà disparu dans le tourbillon de la foule. Il examine, observe avec attention, scrute les moindre détails du paysage urbain.

Les hommes de la ville, pour la plupart, portent des chapeaux. Les femmes, quand à elles, sont vêtues de robes légères. Rares sont celles qui portent des pantalons.

Bientôt, il aperçoit, au milieu de la rue, la fontaine de la ville. On raconte que c'est de la source de cette fontaine que vient la magie des panoramas des alentours. Mais ce n'est qu'une légende! Pourtant l'homme y cherche les moindres détails, différents d'une eau classique. Mais il abandonne rapidement, comprenant que ce n'est qu'une eau des plus normales.

Osez la rencontre : les stratégies de séduction

Il contourne la fontaine et continue son chemin. Au milieu de la rue, cinq jeunes femmes riaient. Et, au centre de ce groupe, apparut une déesse. Son sourire illuminait la rue tout entière. Ses yeux, d'un vert émeraude, laissaient transparaitre une immense joie de vivre. Elle avait bien cinq ans de moins que lui, mais son regard était d'une sagesse profonde.

Comme toutes les jeunes femmes de son groupe, elle portait une robe, dont le fond gris clair, faisait ressortir le noir intense de ses longs cheveux bruns indisciplinés.